28 février 2014

Vol de Nuit

Vol de Nuit, c'est d'abord un roman de Saint-Exupéry.

Tiens, qui lit encore Saint Ex, à part quelques pages du Petit Prince, parce que c'est au programme scolaire? Comme dirait ma fille: "Est-ce qu'il y a une appli, Papa?"

Vol de Nuit est aussi un parfum de Guerlain.

Mais pour nous, c'est surtout une jeune cuvée de Mas Amiel. Un joli nom pour un 100% carignan. Donc hors de toute appellation. Et pourtant, la vigne a plus de 110 ans, son vin me semble au moins aussi Roussillonnais, voire plus, qu'un produit issu majoritairement de syrahs plantées dans les années 1980, mais passons.

Quant au Maury Sec, il doit comporter au moins 60% de Grenache. Pas de chance pour notre 100% Carignan...

Enfin, pour autant que L'AOP soit vraiment plus porteuse, ce qui, pour un nom comme Mas Amiel, n'est pas prouvé.

photo.JPG

Quoi qu'il en soit, cet IGP "Côtes catalanes" me semble un bel exemple de ce que l'on peut tirer de ce pauvre Carignan, si décrié, dans la perspective d'en faire, non pas un vin de gros rendement, mais un vin de classe.

Je n'ai pas toujours été convaincu par les vins d'Olivier Decelle, depuis qu'il a repris Mas Amiel - le ne parle pas des  VDN, mais des vins "secs". Les premiers millésimes de Notre Terre, par exemple, me semblaient soit un peu  trop dominés par le bois, soit un peu trop extraits. Il semble que ça s'est arrangé depuis. Comme quoi ce métier n'est q'un long apprentissage; le vigneron fait son miel de ses expériences, de ses réussites, de ses échecs, il doit composer avec la nature, faire des choix, trouver son style. Les conseils de Stéphane Derenoncourt ont sans doute aussi porté leur fruit.

Ce Vol de Nuit 2012 est un excellent exemple de cette progression. S'il ne renie rien du petit côté fougueux du Carignan au nez (mûre, réglisse et cuir), ce vin présente une grande fraîcheur en bouche, des tannins super suaves - un élevage magnifiquement mené - et osons le mot, la délicatesse d'un grand cru. Qu'importe le flacon (et l'AOP sur l'étiquette), pourvu qu'on ait la finesse. Je dirai même que Mas Amiel allie avec ce vin le meilleur des deux mondes: le fruit (qui font trop souvent défaut à Bordeaux) et l'élégance, pas toujours au rendez-vous dans le Midi. Ce Vol de Nuit nous évite les turbulences, ce qui ne diminue en rien le plaisir du voyage.

Peut-être qu'il décevra les aficionados du Carignan sauvage - celui-ci est d'un genre plus policé. Mais je ne crois pas qu'on puisse jamais reprocher à un beau vin d'être abordable, de pouvoir séduire le plus grand nombre.

A vous de juger, maintenant.

Mas Amiel, +33 4 68 29 01 02

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans France, Roussillon | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

27 février 2014

Albert Vernick est mort

Ce sont nos confrères de Vino! qui me l'apprennent: Albert Versnick, ancien acheteur vins de Colruyt, est décédé à l'âge de 77 ans ans, d'un arrêt cardiaque.

J'ai un peu connu ce grand Monsieur du vin, et c'est toujours triste de voir un passionné s'en aller.

Mes condoléances à sa famille et à ses anciens collègues.

18:15 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |