05 février 2014

Pesticides, le retour: les interdictions toujours pas respectées en Languedoc-Roussillon

C'est l'Agence Régionale de Santé du Languedoc-Roussillon qui le révèle, analyse d'eau potable à l'appui: des pesticides interdits depuis 2003 et 2004 étaient toujours utilisés dans la région en 2012. A savoir, les substances actives de la simazine et du terbuthylazin et leurs métabolites.

L'agence pointe du doigt trois activités agricoles: la viticulture, le maraîchage et l'arboriculture, activités dont la présence coïncide avec celle de pesticides interdits dans l'eau potable du bassin versant.

Selon toute vraisemblance, les produits interdits en France ont continué d'être achetés en Espagne où leur interdiction est plus récente.

Dans d'autres régions de France comme la Bretagne, aucune trace de ces pesticides interdits n'a plus été relevée en 2012.

 

09:13 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc, Midi, Roussillon | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

Commentaires

Ou bien les Bretons sont plus vertueux, ou bien les nitrates et l’éthanol perturbent la mise en évidence des pesticides !

Écrit par : Luc Charlier | 05 février 2014

Répondre à ce commentaire

Ou l'Espagne est trop loin...

Écrit par : Hervé LALAU | 05 février 2014

Répondre à ce commentaire

Oh, tu sais, le port de la Rochelle (oui, je sais, ce n'est plus tout-à-fait la Bretagne et puis Saint-Malo l'a fait aussi) et l'île d'Yeu servaient au trafic des esclaves entre votre Roy (ou Bonaparte) , les Portugais, les Castillans et les Indes Néerlandaises aussi. Alors, un peu de produit, pffff !!!!

Écrit par : Luc Charlier | 05 février 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.