10 février 2014

Pour toi, chérie, ces quelques fleurs d'automne...

J'ai déjà eu l'occasion ici de vous dire tout le bien que je pense des vins de Pierre Gaillard.

Et notamment de ses Condrieu secs.

Et en doux?

Comme il n'y a pas de vendanges tardives à Condrieu (enfin si, il y en a, mais la mention est réservée en France à  l'Alsace, à Gaillac et Jurançon); donc, comme on ne peut donc pas le marquer sur une étiquette, cela s'appelle Fleurs d'Automne.

condrieu,gaillard,fleurs d'automne,saint valentin

Quel que soit son nom, c'est irrésistible!

Ce vin, c'est du Viognier et beaucoup de patience. C'est délicieux comme des lèvres chaudes aux frimas, comme une promesse d'été dans la grisaille.

D'abord, l'oeil  s'étonne devant la belle robe entre l'or et l'orangé, profonde et brillante. Sexy, comme une robe de soirée joliment échancrée. On a envie d'en savoir plus. La narine frémit devant le panier de fruits qu'on lui propose (oranges amères, raisins secs, pêche et coing) et puis les fleurs du Sud (lavande, rose de Damas); la bouche entre dans la danse, avec des bonbons au miel, de l'ananas, un peu de sirop d'érable, et un empilage impossible de couches d'acidité et de douceur, qui semblent se répondre. Si j'étais poète, je dirais que le soleil a rendez-vous avec la lune, le citron avec la cerise, que les fils de novembre nous reviennent en mai... ou en février.

Chérie, pour ta Saint-Valentin, voici ces quelques fleurs...

PS. 34 euros pour cette bombe, cordon compris, c'est pas cher.

11:36 Écrit par Hervé Lalau dans France, Rhône | Tags : condrieu, gaillard, fleurs d'automne, saint valentin | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

J'ai eu la chance de découvrir et de déguster quelques cuvées de ce domaine récemment lors d'un salon par chez moi, c'était un très bon moment. Cette douceur automnale n'était pas proposée, malheureusement. Par contre, j'ai particulièrement craqué sur le Saint-Joseph "Les Pierres" 2011. J'espère que j'aurai la patience de l'attendre quelques années, parce que je le trouve déjà merveilleux en l'état. Le Condrieu "l'Octroi" n'était pas disponible à la dégustation mais au vu du reste de la gamme et de ce que tu en as écrit je vais probablement m'en commander une.

Écrit par : Julien Wayaffe | 10 février 2014

Répondre à ce commentaire

Et ce que fait ce gaillard sur le terroir de la Côte Vermeille est bon aussi (Dom. de Madeloc) dont un excellent Collioure Blanc.

Écrit par : Luc Charlier | 10 février 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.