26 janvier 2014

Closer avait raison

La presse de vin souffre. "Et on a mal a la tête", comme dit mon ami Philippe. Le nombre de titres spécialisés a chuté, le nombre de pages vin dans les journaux et les magazines aussi.
Parallèlement, un autre type de presse s'est beaucoup développé: la presse people.

photos-de-hollande-dans-closer-il-ne-faut-pas-s-etonner-du-retour-de-baton,M137554.jpg

Business model

D'où une réflexion toute simple.

Vu que Closer avait raison.

Attendu que ce magazine fait et défait les premières dames de France.

Attendu que la presse dite sérieuse, elle, n'a pas fait le boulot.

Attendu que la vie privée a bon dos: quand la concubine a un bureau à l'Elysée, aux frais du contribuable, celui-ci a le droit de savoir pour quoi il paie.

Attendu que le lecteur a toujours raison même quand il est vulgaire.

Je me propose donc de démarrer un magazine trash de la viticulture.


On cherchant bien, je devrais bien pouvoir trouver une Gayet* aux Abymes, reclasser Trierweiler comme 52ème Grand Cru d'Alsace, repérer la nouvelle Nabila dans les bulles de Champagne (Non mais allo, Krug!), un Bieber dans la bibine, un Ribéry dans la Ribera, une Zahia dans ce que vous voulez. Une Gouinette Pastrop chez les Donne del Vino. Une Kardashian à la DRC. Ou au moins, un Kurniawian. 

Pour vous, cher public, j'écumerais les boîtes de nuit branchées. En commençant par Castel (Frères). Et je jouerais les oursins dans caviar.

J'ai déjà un titre: "Wine Closet".
J'ouvre donc une souscription.
Envoyez vos dons. Il me faut un scooter.

* Les noms propres ont tous un sens, souvent perdu. L'étymologie du nom Gayet est assez claire: elle vient du lorrain Gaillet, qui veut dire chevreau (néerlandais Geit, la chèvre). Le mot a pris le sens péjoratif de "mauvais cheval". Espérons que ce ne sera pas le cas pour notre président. La gaillette peut aussi désigner une brique de houille. Un caractère de feu!

09:38 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

Paronomase

Cherchez le contrepet dans "brique de houille", il est nouveau et vient de sortir. Bravo, Hervé. Jusqu'à présent, je ne connaissais que le fromage d'entre-jambes de bénédictin. Si pas Candida, s'abstenir !

Écrit par : Luc Charlier | 26 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Une Antibaise...

http://www.youtube.com/watch?v=SgTnwn7Xu-w

Écrit par : Hervé LALAU | 26 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.