09 janvier 2014

Lutte contre l'alcoolisation des jeunes: le Canton de Vaud exclut le vin de son projet

Les Français rêvent que le législateur fasse un jour une vraie distinction entre vin et alcools, en ramenant, par exemple, la TVA du vin à celle des autres produits agricoles transformés. Le vin n'est-il pas du raisin fermenté, comme nous le rappelle Honneur du Vin

Ce distingo, les Vaudois le font déjà, eux, comme me le rapporte mon ami Alexandre Truffer (Vinum, Romanduvin): alors que le Canton de Vaud envisage d'interdire la vente à l'emporter de l'alcool entre 20h et 6 du matin (dans les
épiceries, pas dans les bistrots...), il appert que les alcools et bières sont concernés par ce projet, mais pas le vin.

La raison en est simple: le vin n'est pas la boisson utilisée par les jeunes qui s'alcoolisent.

Tiens, en France non plus. Il n'y a que l'ANPAA et la Direction de la Santé pour feindre de ne pas s'en apercevoir.

09:44 Écrit par Hervé Lalau dans France, Suisse | Tags : vin, alcool, suisse, france, tva | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.