02 décembre 2013

Quel vin avec un plat très très épicé?

On prétend qu'il y a trois sortes de cuisine thaïlandaise. L'épicée, la très épicée et la vraiment très épicée.

J'en ai une un petit aperçu lors d'un repas que ma fille m'a gentiment concocté, avec les ingrédients locaux, à son retour du "Pays du Sourire".

C'était du poulet au curry vert, si j'ai bien compris.

800px-Thai_green_chicken_curry_and_roti.jpg

Photo: Takeaway

 

Je n'ai pas regretté le voyage. Mes papilles non plus.

Justement, j'apprends que Jacob's Creek vient de lancer un vin, le Lamoon, destiné à accompagner ce type de plat.

Un peu sur le modèle de son "Wah", un vin conçu pour la cuisine japonaise.

C'est fou ce que les producteurs sont serviables avec les consommateurs, aujourd'hui: fini, le temps où l'on expliquait, où l'on argumentait, où l'on aidait le client à choisir le meilleur vin pour son repas du soir. Il y avait des guides pour ça; les distributeurs se fendaient parfois de quelques conseils sur la réglette du rayon, ou dans leur catalogue. Aujourd'hui, bam, on vous vinifie directement "le vin qui va avec".

Alors, du Lamoon sur mon curry vert? Je dirai: pourquoi pas?

Car en définitive, n'importe quel vin fera l'affaire. A ce niveau  d'"épicé", j'ai bien peur que quel que soit le vin que vous choisissiez, il soit dominé par le plat.

00:29 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (6) | | | |

Commentaires

Un gewürtztraminer pas trop riche en SR peut faire l'affaire.

Écrit par : mauss | 02 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Sans doute mais n'est-ce pas un peu gâcher le vin?
Une bière, peut-être?

Écrit par : Hervé Lalau | 02 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

250 personnes ont fait cette expérience début novembre, en totale appréciation.
Mais le côté "épicé" n'avait pas la force qu'on peut trouver en Thaïlande.

Quand vous passerez sur Bordeaux, allez au restaurant "Bonheur du Palais" où Tommy Shan saura vous convaincre que certains vins sont des alliés enthousiastes de plats très épicés.

Écrit par : mauss | 02 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

J'en accepte l'augure!

Écrit par : Hervé LALAU | 03 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Maison bordelaise Bouey fait un assemblage colombard / chardonnay pour un restaurant thaï à Edimbourg "Lemongrass". Très bel accord sur des plats épicés.

Écrit par : Agnieszka Kumor | 03 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Généralement pour les plats très épicés il faut un vin sucré. Puisque les épices vont fondent derrière le sucre. Il restera donc que le côté épicé et le côté piquant disparaitra

Écrit par : Mickaël Astasie | 12 février 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.