30 septembre 2013

Pour ses 30 ans, Mafribel devient "Le Wine"

Fondée par Mark Schiettekat en août 1983, Mafribel est devenue une des  agences de vins de premier plan sur le marché belge, avec en portefeuille des marques comme Antinori, Torres, Famille Perrin, Pere Ventura ou Spier...

Une succes-story tout en discrétion. Mais pour Mark Schiettekat, toujours aux commandes, "Le rôle d’une agence n’est pas de se mettre en avant, mais de veiller au mieux aux intérêts de ses clients  et de  garantir la meilleure accessibilité possible des marques qu’elle représente auprès du  consommateur".

Mafribel sort de l'ombre, aujourd'hui, cependant: "Il s'agit, d'affirmer au grand jour la qualité des prestations et le service qui sont notre ADN, alors que le marché demande toujours plus d'information, tant en termes de contenu que de rapidité". Et pour ce faire, se choisit un nouveau nom, plus international, et sans aucune équivoque: Le Wine.

Le Wine new.jpeg

Par ailleurs, du 18 au 21 octobre prochain, le salon Megavino, sera l'occasion de rencontrer les producteurs représentés par l'agence. Ceux-ci seront regroupés dans un véritable Village «Le Wine» - en tout, quelque 500 vins seront proposés à la dégustation.

17:07 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

Gianni Zonin, homme de l'année 2013 pour Wine Enthusiast

Le magazine américain Wine Enthusiast a décerné à l'Italien Gianni Zonin son "Lifetime Achievement Award 2013". Ce prix récompense chaque année un homme du vin pour l'ensemble de son oeuvre.

La désignation du prix est tout à fait adaptée, puisque Gianni Zonin est entré chez Zonin en 1957, et qu'il est à la tête de l'entreprise depuis 1967.

Zonin, c'est une production de quelque 40 millions de bouteilles par an, dont deux tiers à l''exportation. A la marque Zonin, mais aussi sous des noms de domaines, notamment en Vénétie, au Frioul, en Toscane, en Sicile et dans les Pouilles.

C'est d'ailleurs Gianni Zonin qui a initié cette diversification de l'entreprise de négoce vers la production, dès 1970, avec Cà Bolani, au Frioul.

Allait rapidement suivre l'excellent Castello d'Albola, en Toscane. Et puis, des années après, un domaine en Virginie, Barbourville, ancienne propriété d'un grand amateur de vin: de Thomas Jefferson.

Ces domaines se situent un cran au dessus, en terme de produit fini, des produits à marque Zonin, qui, sans réellement démériter, m'ont rarement impressionné. Alors que des vins issus de Tenuta Il Bosco (Oltrepo Pavese) ou de Principi di Butera (Sicile), par exemple, ont pour moi leur place dans la cave de tout honnête homme, et ce, année après année.

cav.-zonin-37.jpg

Gianni Zonin

00:59 Écrit par Hervé Lalau dans Etats-Unis, Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |