14 septembre 2013

Chaptaliser non, enrichir oui (suite)

Et ce n'est pas encore assez!

Des parlementaires de l'Aude demandent au Préfet d'autoriser, non seulement l'enrichissement au moût concentré, mais aussi la chaptalisation. Moins chère, sans doute...

A croire que le Midi manque vraiment de soleil...

10:44 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.