13 septembre 2013

Peer Steinbrück n'a pas confiance dans les vins trop bon marché

Le candidat social-démocrate aux élections allemandes, Peer Steinbrück, devenu récemment célèbre pour son doigt d'honneur en couverture du Süddeutsche Zeitung Magazine, s'est également fait tancer par la presse pour une déclaration liée au vin: "Je n'achèterait jamais un vin à moins de 5 euros", a-t-il déclaré.

Peer.JPG

Ses détracteurs y ont vu de l'élitisme - mal venu, n'est-ce pas, pour un homme de gauche censé "faire popu".

Je serai moins catégorique. Compte tenu des coûts de production et des taxes, 5 euros est un prix effectivement assez bas sur le marché allemand - au moins pour le vin local.

Et puis, un type qui dit ce qu'il pense, plutôt que de dire ce que l'on attend de lui, je trouve ça plutôt sympathique.

Sans compter que le goût du bon vin n'est d'aucun parti.

08:26 Écrit par Hervé Lalau dans Allemagne | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.