31 août 2013

Vieux Magon 2005... et l'avenir de la Tunisie

En Tunisie, le mot "Magon" désigne non seulement un agronome carthaginois, père de la viticulture locale (voire mondiale), mais tout bonnement un beau vin rouge. Pas un restaurant à Tunis, à Hammamet ou Djerba qui n'en ait a sa carte.
Le Vieux Magon, lui, désigne un vin plus ambitieux, élevé 12 mois en fût de chêne français.
Un vin qui, dans son millésime 2005, délivre encore énormément de fraîcheur. Il assemble syrah, merlot et deux plaisirs: le fruité (pruneau, mûre) et la structure.
 

Plus d'info: Les Vignerons de Carthage


Unknown.jpeg


PS. Au moment où j'écris ces lignes, un voile semble près de déchirer en sur Tunisie. Les jours qui viennent seront décisifs pour la construction d'une vraie démocratie. Je me permets donc de lever mon verre de Vieux Magon à la santé de ce beau pays ami.

A nous d'aider nos amis, ceux qui partagent nos valeurs de tolérance.

Et les autres? Dégage!

10:10 Écrit par Hervé Lalau dans Tunisie | Tags : tunisie, magon | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

En gage de sympathie, et les musicologues apprécieront, c'est Yousra Dhahbi (parfois Dahbi) qui tourne sur ma platine pour le moment.
La douce musique de ses cordes te ravirait. Il n'y a pas ... d'oud à ce sujet!

Écrit par : Luc Charlier | 31 août 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.