30 juillet 2013

Cahors Pigmentum 2011, Georges Vigouroux

La Maison Georges Vigouroux possède des domaines de prestige à Cahors comme le Château de Mercuès. Mais c’est surtout un négociant important de la place. C’est dans cette capacité qu’il propose une ligne de produits originale, baptisée Pigmentum (la «chose qui colore»). Celle-ci se décline en un Cahors (celui  sélectionné ici), mais aussi en un Buzet, en VP du Lot rosé, et en Côtes de Gascogne blanc. Avec, à chaque fois, la volonté de mettre en avant les cépages locaux du Sud-Ouest.

pigmentum-malbec.jpg

Pour le Cahors, c’est bien évidemment le Malbec, traité ici en élevage long (entre 18 et 24 mois selon les années).

Nez éclatant de fruit noir et de fruit à noyau, belle structure en bouche, des tannins bien enrobés, beaucoup de gourmandise ; la finale est un peu sauvage, entre gibier et pruneau. Bref, ce 100% Malbec est tout sauf austère. Ni étriqué. Il a la générosité et la faconde du Méridional, avec l’accent rocailleux du Quercy. On n’attend plus que le magret pommes sarladaises… Ou à défaut, le saucisson.

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans France, Sud-Ouest | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |

28 juillet 2013

Saint Mont accueille deux ministres

 

Ce Mardi 30 juillet 2013, Philippe Martin, le nouveau Ministre (gersois) de l’Ecologieet son collègue de l'Agriculture Stéphane Le Foll inaugureront officiellement la parcelle de vignes préphylloxériques de Sarragachies, inscrite aux Monuments Historiques (AOC Saint Mont, Gers).

Cette parcelle de vigne unique de 20 ares a été inscrite l’année dernière aux Monuments Historiques, grande première en France. Agée de près de 200 ans, c’est la nature remarquable de son sol, particulièrement sableux qui lui a permis de résister au phylloxera.

Les vignerons propriétaires de cette parcelle ont depuis des générations, protégé cette vigne avec passion, perpétuant des méthodes culturales ancestrales aujourd’hui disparues (plantation en pieds doubles disposés en carré).

Témoin de la biodiversité du Piémont Pyrénéen, cette vigne recèle une vingtaine de cépages différents, dont 7 non identifiés à ce jour, comme l’attestent les travaux des ampélographes J-M. Boursiquot, T. Lacombe et O. Yobrégat,.

 

Plus d'info:  Mladen Grumic,  m.grumic@vins-saintmont.com

 

00:49 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |