17 juillet 2013

Cumul et conflits d'intérêts

A l'occasion de l'élection de Bernard Farges à la présidence du CIVB, le représentant du négoce au sein de l'interprofession, Allan Sichel, a souhaité "qu’il n’y ait pas de conflits d’intérêts entre son mandat au CIVB, et celui de président de la Confédération nationale des appellations d’origine contrôlée".  

La question n'est pas de simple rhétorique - voir à ce propos les plaintes récentes des déçus du classement de Saint Emilion à l'encontre d'autres cumulards. 

M. Sichel lui-même, qui dirige la maison Sichel et préside l'Union des Maisons de Bordeaux et de la Gironde doit aussi savoir faire la part des choses. Quand oeuvre-t-il pour le négoce dans son ensemble et quand oeuvre-t-il pour Sichel?

Cette question des conflits d'intérêts n'est pas près d'être tranchée...

00:54 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Tags : cumul, bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.