10 juillet 2013

Trois questions de sommellerie auxquelles je ne sais pas répondre

J'ai reçu voici quelques jours de mon copain Wiliam Wouters (Pazzo, à Anvers) le questionnaire de présélection au concours du meilleur sommelier de Belgique (10 questions en tout).

Je vous livre trois questions auxquelles je ne sais pas répondre (bien sûr, il y a Google, mais je n'ai pas essayé, je ne voulais pas tricher):

 

1)   Quand le professeur d’oenologie Denis Dubourdieu (Université de Bordeaux) parle de «premox», de quoi s’agit-il ?

J'ai pensé à premium oxydation - une sorte de vieillissement ménagé, mais je ne crois pas que ce soit ça, d'ailleurs, à Bordeaux, seuls les vis Parker s'oxydent.

2)  Qui est “Belgian Wine Personality of the Year” d’après le magazine spécialisé Vino! ?

Je n'aime pas ce genre de classement, et puis, je travaille pour une crémerie concurrente, In Vino Veritas...

6)  Pour quelle raison 2012  était-il un millésime insolite à Bordeaux?

Je ne vois pas à quoi cette question peut faire allusion. A Bordeaux, tous les millésimes sont "exceptionnels", "classiques", ou "de vigneron", mais jamais insolites. Ah si, quand même - il n'y a pas eu d'Yquem. Mais ça ne doit pas vous empêcher de boire!

Bon, je rigole, mais je ne suis pas sommelier, et puis j'aurais trop peur de me ridiculiser dans ce genre de concours.

Alors, tous mes encouragements aux candidats!

Pour vous inscrire: info.sommeliers@skynet.be

 

7)  

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

Commentaires

Je "pense" que la "Belgian Wine personnality" est Mme Duval Leroy....??? Je dois avoir furtivement lu cela qqpart .....???
Quant à 2012, millésime insolite peut-être à cause des disparités de qualité entre le libournais (excellente qualité) et le Médoc plutôt pas trop bien réussi....?????

Écrit par : Gosselin Jean-Noêl | 10 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

1) Quand un professeur bordelais parle, c’est forcément de lui. Donc, premox c’est le « Premier Rigolo Excentrique Massacreur d’Oiseaux Xénotypiques » car, grand chasseur de palombes, il se trouve aussi très drôle et original (ça, c’est l’héritage de la domination anglo-normande en Aquitaine).
2) La personnalité imbibée de l’année, c’est Albert II. J’en tremble encore !
6) Bordeaux 2012 est insolite car il paraît qu’on a trouvé un domaine parmi les crus classés qui n’a pas chaptalisé. Mais je crois que c’est de l’intox. en provenance de Tirlemont, pour relancer le marché.

Écrit par : Luc Charlier | 10 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Ahaha, les réponses de Luc Charlier m'ont bien fait rire! Le premox c'est le vieillissement prématuré des vins rouges si je ne m'abuse, mais je n'en suis pas sûr du tout.
C'est marrant les questions posées pour la préselection au concours du meilleur sommelier de Belgique en tout cas.
Merci pour ton article.

Écrit par : Domaine Chanzy russe | 10 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Si un sommelier connait les réponses à ces trois questions, sera t il meilleur qu'un autre...?
Quels bénéfices attend on d'un sommelier sinon des propositions correctes / originales en matière d'accord mets & vins, et un service sympathique durant le repas...?
Je comprends de moins en moins la finalité et l'organisation de ce type de concours...Il serait de bon ton de recentrer sur l'humain et d'encourager la réflexion plutôt que le récit encyclopédique. Et pourtant j'y ai participé il y a quelques années avec une certaine réussite...

Écrit par : Regain | 10 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.