09 juillet 2013

Un million de visites... et un commentaire sympa

Hier, Emmanuel Delmas (sommelier-vins.com) m'a fait l'amitié de m'adresser un petit mot à l'occasion du passage de la ligne - je veux dire, du million de visites sur ce blog.

Il me va bien, ce commentaire, alors, pourquoi ne pas le publier?

emmanuel.jpg

Salut Hervé,

Tout d'abord félicitations ! Voilà un premier cap franchi, qui en appellera d'autres, j'en suis certain.
Tu as besoin de commentaires ? Tu sais, je suis toujours parti du principe qu'un blog doit être le plus sincère possible, véhiculé par des valeurs de sincérité donc et de l'envie de partager et d'échanger. Cela, tu le fais déjà très bien!
Le seul conseil à te donner serait de continuer à écrire sur les sujets qui te sensibilisent, dont tu as envie de parler. Le plus difficile est de perdurer dans le temps.
Alors, préserve juste ton intégrité, ta personnalité et écris sur ce qui te FAIT PLAISIR.
S'agissant du ton, il doit juste dépendre de ce que tu as sur le coeur, voilà. Tu utilises tes mots, ta ponctuation, comme tu as envie qu'il soit perçu, selon le sujet traité et les émotions qui te traverse à ce moment-là.
En fait, un seul conseil, de continuer sur ta lancée, sans rien bousculer, juste en faisant évoluer ton blog selon tes ressentis, et tes envies. Que puis-je t'écrire de plus ? ,-)

Encore félicitations, et peut-être à bientôt, même si tu as dû remarquer que je ne suis pas trop du genre à me montrer dans les dégustations mondaines ou d'agences de presse.
Bonne continuation Hervé !

Emmanuel

 

Et à tous les autres: merci de votre fidélité, de vos encouragements, de vos critiques, de votre intérêt.

00:10 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Tags : blog de vin | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

Commentaires

Hervé,

Ce blog est ton blog.
J’y ai découvert un Lalau plus incisif que celui que je connaissais, plus prêt à laisser parler sa nature, sans les contraintes, même indirectes, liées aux annonceurs. Si la vérité est souvent dans le vin, la censure parfois tombe APIC et quand on lui a dit que certains media ne trahissaient jamais la réalité, tout le public se gondola. Il est loin le temps où on espérait tirer à boulets rouges sur les vains et les peu spirituels dans un magazine spécialisé.
En même temps, tu exerces une profession qui disparaît : le journaliste papier. Elle disparaît car le web a permis une expression plus directe, c’est vrai. Mais elle disparaît surtout à cause de deux faits de société : la nécessité de « faire du sensationnel » pour s’assurer d’une audience, d’un lectorat d’une part, et l’incapacité de ce public, d’autre part, à lire plus de 20 lignes d’affilée d’un texte intelligent, construit et complexe. L’enseignement est devenu une catastrophe dans toute l’UE et on veut une info succinte, facile à absorber et sans aucun commentaire. Enfin, l’industrie et le commerce ont compris qu’il vaut encore mieux faire disparaître la presse traditionnelle que de l’avoir à sa botte.
Donc, fais sur ton blog ce qu’un « vrai » journaliste n’aurait jamais dû arrêter de réaliser sur un support papier : témoigner et puis commenter.
Mais au fait, de quoi on vit, alors ?
Honnêtement, je n’en sais rien.

PS : Quand on te donne 80 € pour un hectolitre de bon vin, en vrac, de quoi tu vis ? Et quand tu touches 9 € de l’heure, brut, pour être assis derrière la caisse enregistreuse d’un supermarché, de quoi vis-tu ?

Écrit par : Luc Charlier | 09 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Félicitation d'avoir dépassé le million de visites!
J'ai pu parcourir vos blogs respectifs ces derniers jours et c'est vrai que la sincérité joue un très grand rôle sur la qualité d'un blog. C'est cela qui plait aux internautes et aux amoureux du vin!
Je te félicite encore et j'espère que tu continueras ainsi! Comme cela je pourrais encore me faire plaisir à lire des articles de qualités sur notre bon vieille ami qu'est le vin!

Écrit par : Domaine Chanzy russe | 09 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

He leido vuestro post con mucha atecion y me ha parecido ameno ademas de bien redactado. No dejeis de cuidar este blog es buena.
Saludos

Écrit par : corte a laser | 21 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.