03 août 2013

Limoux, l'autre pays du Chardonnay

Limoux, c’est bien sûr le berceau du Mauzac et de la Blanquette - le plus vieil effervescent du monde.

Mais c'est aussi le Crémant de Limoux, une AOC où c’est le Chardonnay qui domine. Ce même Chardonnay donne aussi de très bons résultats en vin tranquille, dont j'ai déjà eu le plaisir de vous entretenir ICI.

Limoux, ce sont 2.800 ha de vignes marqués, à l’Est par l’empreinte de la Méditerranée, à l’Ouest par les flux océaniques. Au centre, la double influence génère un climat plus frais, d’autant qu’on s’approche du massif pyrénéen.

PremièreBullePremium.jpg

 

Crémant de Limoux Première Bulle Premium Brut Sieur d’Arques

A peine le nez au bord du verre, déboulent les zestes d'orange, la pomme, la poire et  les amandes grillées. En bouche, on retrouve l'orange, mais aussi des épices (cannelle, poivre gris)  rehaussée par la belle effervescence. C'est assez grass, mais pas mou. La finale mélange la frangipane et le miel d'acacia. C'est bon et c'est long.

Le vin est gardé sur lattes pendant 18 mois.

00:10 Écrit par Hervé Lalau dans Languedoc | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Pour vivre à une heure de voiture de là, je confirme que les effervescents du Limouxin (crémants, blanquettes et "sans appellation") réjouissent très souvent leurs acheteurs, et à des prix très corrects: nous, on peut en boire et les producteurs arrivent à en vivre. Et les blancs tranquilles ne sont pas en reste, si on accepte de payer un rien plus cher.
Pour les rouges .....

Écrit par : Luc Charlier | 08 août 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.