04 juillet 2013

Festival d'Avignon... avec les Côtes du Rhône

Le service de presse d'Inter-Rhône me fait passer ce communiqué sur les différentes activités vineuse sprévues à l'occasion du Festival d'Avignon... Festivaliers et dégustrateurs, cei est pour vous...

Demandez le programme des Côtes du Rhône !

Les vins des Côtes du Rhône, comme le théâtre, portent en eux un monde de culture, d’ouverture, d’art de vivre et de plaisir. Pendant toute la durée du festival, Avignon, capitale des Côtes du Rhône, revêt son décor de capitale de la culture.

Si les vins des Côtes du Rhône sont partenaires officiels du Festival et ce depuis plus de trente ans, ils ont également développé une complicité avec le Syndicat National des Entrepreneurs de Spectacles, ainsi que le Centre National de Recherche Scientifique.

festival2013.JPG

La fête aux vins des Côte du Rhône

Comme le souligne Christian Paly, Président d’Inter Rhône: «A l’initiative d’actions alliant le vin à l’art et la culture, Inter Rhône et ses professionnels prouvent leur parfaite intégration dans la vie de la Cité».

Forts de ces différents partenariats, les vins des Côtes du Rhône développent également leur propre programme. Ainsi, cette année encore le vignoble des Côtes du Rhône et des Côtes du Rhône Villages, se mobilisent pour faire découvrir la diversité de leurs vins dans le cadre du traditionnel Bar éphémère de la Maison des Vins.

Pendant toute la durée du Festival, la Maison des Vins est aussi un lieu d’exposition à découvrir absolument. Au programme cette année, l’exposition de photographie culinaire «Coup de Frais sur les Légumes Anciens» et un «Clin d’œil à l’Univers de la Mode».

Le Bar éphémère des Côtes du Rhône sera ouvert tous les jours du 5 au 26 Juillet (sauf le 14 & soirées privées) de 19h à 23h. Accès à la dégustation : 5€ (Verre + Ethylotest).
Pour son édition 2013, le Bar éphémère a fait appel à un collectif d’artistes «THTF collective» pour habiller le comptoir et les éléments de décors du bar à Vins. La cour de la Maison des vins fait place aux arts de la rue avec, au programme, collages et graffitis.

Plus de 150 références de Côtes du Rhône provenant de 60 metteurs en marchés différents seront présentées au cours du Festival. L’an dernier, le Bar à Vins a accueilli plus de 5.000 visiteurs.

  • L’exposition «Coup de Frais sur les Légumes Anciens» sera ouverte tous les jours du 13 juin au 26 Juillet (sauf le 14) de 11h à 18h. Accès Libre.
    Réalisé grâce au talent des apprentis de l’Ecole Hôtelière d’Avignon et sur la thématique des légumes oubliés, cette exposition devrait surprendre les festivaliers. L’exposition comprend une vingtaine de clichés couleur magnifiant les produits fruits d’une approche créative personnelle. L’exposition sera complétée par une quinzaine de clichés noir et blanc présentant les apprentis au travail. Ce projet a été réalisé sous l’égide de Pauline Daniel.

  • Un «Clin d’œil à l’Univers de la Mode» en référence au dernier défilé de mode de Canton.

    Après avoir organisé un concours de graphisme en 2012, Inter Rhône a proposé à de jeunes artistes chinois de réaliser un défilé de mode à partir d’une collection de «robes du vin». Ainsi, dans le cadre de ses activités en Chine, Inter-Rhône a cherché à capter le regard d’étudiants de Canton. Ceux-ci ont été invités à mettre en lumière ce que leur évoquent la Vallée du Rhône et ses vins, en intégrant l’expression du bonheur et la couleur rouge, codes de la campagne publicitaire des Côtes du Rhône.

    Synonymes de bonheur, les vins de la Vallée du Rhône souhaitent se détacher du vocabulaire technique pour laisser libre cours au langage artistique.

    Tout un programme et une démarche qui illustrent l’attachement d’Inter Rhône au patrimoine culturel et artistique. Une occasion pour les festivaliers de lier le vin à l’art et à la culture.

    Plus d'info: www.vins-rhone.com

00:00 Écrit par Hervé Lalau dans France, Rhône | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Pour ceux qui préfèrent bien manger, une autre forme d’art et de culture, plutôt que de croquer une pizza surgelée « sur site » ou augmenter de 100 milliards de cfu leur population bactérienne colique en avalant un « kebab garanti à l’ail », n’hésitez pas à faire le détour énorme jusqu’à ... 20 mètres du Palais des Papes, au restaurant (terrasse magnifique surplombant la place) de Christian Etienne. Plus loin, passé Villeneuve-les-Avignon, juste à l’écart du village de Pujaut, célèbre car il fut la porte d’entrée du phylloxera en Europe, vous pourrez aussi vous asseoir chez Serge Chenet (Entre Vigne et Garrigue). Si vous en avez assez de déguster des CNP et autres Gigondas – pardon à Barruol – la carte de ces deux établissements vous offre des alternatives très correctes. Demandez de ma part aux sommeliers de vous renseigner : c’est leur métier !

Écrit par : Luc Charlier | 04 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.