14 juin 2013

Non, Jérôme Cahuzac n'était pas anti-vin!

Médiapart évoque  une "possible corruption" de Jérôme Cahuzac quand il travaillait au ministère de la Santé sous la houlette de Claude Evin.

Selon Médiapart, des dessous de table auraient été versés à M. Cahuzac pour qu'il facilite la vente de scanners et d'IRM à des hôpitaux publics. L'information émane de l'ancien patron d'un fournisseur, Elscint, et d'un fonctionnaire à la retraite. Selon ce dernier, le montant des pots de vin allait de 200.000 à 500.000 euros.706.jpg

Jérôme Cahuzac

Vous avez dit "pot de vin"? Comme quoi le rédacteur de la "loi Evin" n'était pas aussi anti-vin qu'on le disait!

Mais ôtez-moi d'un doute, personne n'a touché d'argent de labos pour mettre le vin au ban de la communication, quand même?

Bien sûr, M. Cahuzac bénéficie de la présomption d'innocence. Les producteurs de vin aussi?

06:54 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Si Cayhuzac ne se saoule pas après toutes ces révélations...Ce que nous lui conseillons : qu'il le fasse avec du bon vin, et qu'il aille chez les cavistes se fournir !

Écrit par : Sylvain | 14 juin 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.