01 juin 2013

Le blé OGM de Monsanto n'en ferait-il qu'à sa tête?

La découverte de plants de blé OGM Monsanto dans un champ de l'Oregon remet en cause les affirmations du géant des semences selon lesquelles la dissémination naturelle des plants modifiés n'est pas possible.

En effet, ces plants, appellés "Roundup Ready", car ils sont  traités pour résister à ce désherbant, n'ont jamais été commercialisés.

Il s'agissait d'un essai de Monsanto et on ignore comment ces plants ont pu se retrouver chez ce fermier, qui n' a pas pu en acheter, et qui n'a découvert cette résistance que lorsqu'il a lui-même employé le déherbant chimique contre lequel le blé de Monsanto avait été traité.

Le ministère de l'Agriculture américain a consaté les faits: "les résultats de tests effectués sur des échantillons de végétaux venant d'une ferme de l'Oregon indiquaient la présence de plants de blé transgénique résistants au glyphosate. Notre priorité est de déterminer aussi vite que possible les circonstances et l'étendue de la situation".

Alarmé, le Japon a suspendu ses achats de blé américain.

Pour l'instant, Monsanto se borne à contester la fiabilité des analyses pratiquées (par l'université d'Etat de l'Oregon).

07:27 Écrit par Hervé Lalau dans Ecologie/Bio/Biodynamie | Tags : monsanto, ogm | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.