01 mai 2013

Honneur à l'Honneur du Vin (et down with Hill)

J'aime beaucoup le site "Honneur du Vin". D'ailleurs, je le cite assez souvent.

D'abord, il est informatif, précis, bien renseigné. Ce n'est pas le cas de tout le monde dans la filière vins, et c'est dommage. Cette filière a moins besoin de poètes, aujourd'hui, que de juristes pour contrer les partisans de l'abstinence - selon le principe "zéro consommation, zéro responsabilité, réglons le problème en supprimant le produit" - même si ce n'est pas le bon produit.

Car Honneur du Vin défend, non pas l'indéfendable, mais le vin. Un produit de culture, une consommation modérée.

En plus, il a de l'humour - une chose que les anti-vins n'auront sans doute jamais, formolisés qu'ils sont dans leurs certitudes et leur bien-pensance institutionalisée, subventionnée, labélisée "Made in Santé".

La preuve avec ce billet, le "Principe de Hill" (du nom d'une des chiennes de garde de l'anti-vins, récemment lâchée au beau milieu du Sénat):

Je vous en cite une phrase, raccourci saisissant légèrement détourné de l'objectif premier de la dame, évidemment, sinon ce ne serait pas drôle...

"Moins les Français consomment de vin, plus le nombre de décès attribuables à l'alcool augmente en France".

Le reste, à vous de le lire ICI

En ce jour de premier mai, caramades buveurs, ne lâchons rien, continuons le combat.

No pasaran!

00:23 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.