26 avril 2013

Pas aimé (Banfi Centine Rosé 2012)

Voici quelques lignes extraites du site de Castello Banfi à propos de son rosé Centine 2012:

WINEMAKER’S NOTES

A Banfi Rosé. Complex and full bodied. Very aromatic. The fresh, crisp character of this rosé is preserved by the innovative Screw Cap closure.

Et en contrepoint, voici les miennes, de notes:

Fraise tagada, vulgaire. Bouche végétale, manque de maturité. Alcooleux en finale. 11/20

photo.JPG

La morale de l'histoire?

Tous les goûts sont dans la nature, et c'est très bien.

La morale de cette morale?

Il ne faut pas demander à un producteur de juger son vin. C'est comme si moi je vous parlais de ce que j'écris.

Remarquez, je pourrais faire pire: je pourrais vous parler du mariage pour tous, de la manif pour tous, des homophobes, des cathophobes, de toutes sortes de choses qui n'ont pas leur place ici...

 

 

 

11:41 Écrit par Hervé Lalau dans Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

Progrès techniques

Tout est dans tout, Hervé.
C’est toi qui décides ce qui a sa place et ce qui ne l’a pas.
Je te signale que les écrans plats (cristaux liquides ou plasma) ont rendus très désuets les cathophobes, que ce soit en 819 ou en 625 lignes !
Moi, j’ai un petit Bacchus-éprouvette à vendre, pour implantation immédiate dans une corne utérine accueillante, didelphe ou pas. Compter environ 100 jours entre la fleur et la vendange et autour de 69 hl par attouchement.

Écrit par : Luc Charlier | 26 avril 2013

Répondre à ce commentaire

je te trouve très généreux dans tes notes...

Écrit par : Michel Smith | 27 avril 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.