09 avril 2013

Un deuxième référendum en Alsace

On votait, hier, en Alsace, pour savoir s'il faut ou non fusionner les conseils généraux des deux département de cette belle région dans une seule collectivité territoriale. La réponse a été négative, mais ce n'est pas une raison pour s'arrêter là.

Puisqu'on en est à des débats de fond, qui "impactent" la vie des gens, comme on dit en jargon moderne, je propose qu'on tienne immédiatement un second référendum.

La question serait la suivante:

Faut-il interdire le cépage Auxerrois dans les cuvées portant le nom de Pinot Blanc, et ajouter Auxerrois dans la liste des cépages qui peuvent être mentionnés séparément sur les étiquettes des vins d'Alsace?

A ma connaissance, il s'agit de la seule dénomination en France qui autorise de mettre un cépage sous la mention d'un autre - à part, bien sûr, Clairette de Die (à majorité composée de muscat) et le Picpoul de Pinet. Et oui, le Picpoul est issu de Piquepoul, et mis à part pour la célèbre Dictée de Pivot, peut-être, je ne vois guère l'intérêt de cette graphie différente.

Quitte à simplifier...

Surtout qu'il paraît que l'heure est à la transparence!

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Alsace, France | Tags : picpoul, piquepoul, pinet, auxerrois, pinot blnac, alsace, vin, clairette de die | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

Bonjour,

L'AOC Alsace Auxerrois existe. Elle est réservée aux vins issus du seul cépage Auxerrois.
L'AOC Alsace Pinot Blanc est réservée aux vins issus des cépages Auxerrois ou Pinot Blanc ou de l'assemblage des 2.
L'AOC Alsace Pinot ou Klevner est réservée aux cépages Auxerrois ou Pinot Blanc ou Pinot Gris ou Pinot Noir vinifié en blanc ou à un assemblage de ces cépages.
Simple non ?
Quant à reconnaître les cépages qui composent un assemblage, je laisse ça aux journalistes spécialisés.

Philippe

Écrit par : Philippe B | 09 avril 2013

Répondre à ce commentaire

et le muscat ?

L'ottonel et l'Alsace, le petit et le gros grain en Languedoc-Roussillon ... sont des cultivars différents, au même titre que cab. fr et cab. sauv.

Écrit par : Luc Charlier | 09 avril 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.