16 mars 2013

Et qu'est-ce qu'on boit avec le chocolat, à Pâques?

Pour la cave de Die, alias Jaillance, la cause est entendue: de la Clairette de Die Tradition!

Pourquoi donc? Et pourquoi pas? N'est-ce pas tout l'art des communicants, aujourd'hui, d'instituer de tels mariages, de tels rendez-vous... Comme novembre est au Beaujolais, le premier de l'an au champagne, les crêpes au cidre, l'agneau de pauillac... au Pauillac, on peut bien décréter que Pâques est à la Clairette!

En espérant que le chocolat ne soit pas trop sucré...

vin-spiritueux-bio-jaillance-1.jpg

Les arômes que l'on trouve habituellement dans la Clairette (ou plutôt, dans le muscat, puisqu'il compose 75% des cuvées, curieusement), à savoir le raisin mûr, l'abricot, la pêche, et la petite touche amère qu'on aime bien en finale ne devraient pas si mal se marier avec la poule ou le lapin. Au chocolat, si vous y tenez; mais même avec les versions viandeuses.

Mettez un peu de clairette dans la casserole, servez avec quelques grains de raisins, vous m'en direz des nouvelles...

PS. Avec les crêpes, la Clairette, c'est aussi très bien...

Plus d'info sur la Clairette de Die: Rouge Granit, adupas@rouge-granit.fr

00:32 Écrit par Hervé Lalau dans France, Rhône | Tags : die, jaillance, pâques | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

Merci Kreyer®

Et avec du chocolat glacé, il faut un Quarts de Chaume, évidemment !

Écrit par : Luc Charlier | 16 mars 2013

Répondre à ce commentaire

Merci pour l'article (et le commentaire :) )

Écrit par : Portail du chocolat | 26 mai 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.