03 mars 2013

Médoc 2006 et 2005 - hic et nunc

Très déçu, hier matin, aux Vinalies, par une série de Médoc 2006 et 2005 soit décharnés, soit matraqués par le bois,  soit les deux; soit encore, à demi-morts. 

A se demander ce que les Bordelais envoient aux grands concours de vins. Les invendus?

A se demander à quel âge il faut les boire.

A se demander qui les boira.

Plus de questions que de réponses. Mais la vie est trop courte pour déguster des vins malingres et poussiéreux avant l'âge.

Evidemment, je ne saurai jamais de quels domaines il s'agissait.

Il y en a peut-être plein d'autres qui sont encore bons, des Médoc 2006 et 2005.

Oui, mais ils n'étaient pas là, hic et nunc... dommage pour eux, dommage pour nous, pauvres dégustateurs.

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.