20 janvier 2013

Le vin, produit noble, en grande distribution

Quand j'en parle avec eux, les acheteurs de la grande distribution (dont certains sont de vrais amoureux du jus de la treille) jurent leurs grands dieux que le vin, produit noble, bénéficie chez eux d'un traitement tout particulier.
On jugera de la crédibilité de ce discours en examinant les deux photos ci-dessous. C'est tout frais d'hier...

photo.JPG

Allez, m'sieurs dames, on déstocke!

photo copie.JPG

Glicine de Corvo à 4 euros, le pied... je vous mets une botte de carottes en plus?

 

Empiler des fins de stocks dans des cagettes à légumes, en effet, voilà bien un traitement particulier.
Le pire, c'est que cette présentation attirera bien quelques chalands, persuader de faire la bonne affaire.

-Et l'image?

-Quoi, l'image? On déstocke, oui ou non?

Notez que les acheteurs n'y sont sans doute pour rien, le déstockage se décidant le plus souvent au niveau des magasins.

11:25 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, France, Italie, Vins de tous pays | Tags : déstockage, grande distribution, vin | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

Commentaires

Bonjour,

Heureusement que tous les hyper-super et cie ne rangent pas leurs bouteilles de cette façon.
Je n'aurai même pas envie, s'il y en avait par hasard, d'acheter une bouteille d'un grand cru. Je ne pourrai pas croire que l'on puisse balloter
ces vins de cette façon.

Il me semble d'ailleurs que tout se qui se vend dans la grande distribution, ne vient pas de la même barrique que se qui se vend chez le propriétaire ou un bon négociant.

Il faut prendre grand soin du vin, il n'est déjà pas toujours dans de très bonnes conditions de stockage dans la grande distribution. Alors quoi faire ?

Écrit par : Lily PILLOT | 21 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Il est bien malheureux de voir ça!
Surtout quand on connait la difficultés pour nous autres vignerons de faire des produits de qualités et pour essayer de les rendres visuèllement agréable.
Peine perdue semble t-il, au regard de ces photos!

Écrit par : Domaine de Parazols-bertrou | 14 février 2013

Répondre à ce commentaire

En effet, nous sommes bien loin d'une cave digne de ce nom... En fait, je trouve qu'ils pourraient mettre un panneau "ivrognes c'est par ici que ça se passe".
Cette façon de conditionner le vin détériore l'image du vin qui est à l'origine, ne l'oublions pas, un produit de luxe...

Écrit par : ouvrir un compte en suisse | 11 avril 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.