09 janvier 2013

Loire Wine Blog Trophy

Les candidatures pour l'édition 2013 du Wine Blog Trophy battent leur plein; mes confrères de 5, Marc Vanhellemont et Michel Smith, sont sur les rangs, mais également l'ami Vincent Pousson, sans oublier Alain Fourgeot et Jean-Noël Gosselin, qui me fait l'amitié de venir souvent déposer des commentaires sur ce blog. Je leur souhaite bonne chance à tous!

Wine blog trophy.jpg

Je crois utile de préciser que les règles de la compétition ont fondamentalement changé depuis les débuts de ce concours.

On ne juge plus un blog dans son ensemble (comme c'était le cas, par exemple, lorsque j'ai eu l'honneur de me le voir attribuer, en 2010), mais un seul billet. Qui plus est, un billet ayant trait aux vins de Loire. Et plus spécifiquement, cette année, sur the thème: "les vins de Loire se mettent à table".

Et ce n'est que la première partie de la procédure.

Les internautes sont d'abord appelés à voter pour les différents candidats (via Facebook). Ensuite, une finale en deux temps départage les 5 blogs les plus appréciés, au cours d'un quiz (nouveauté de cette année), puis d'une dégustation de vins de Loire bouchés par le parrain du trophée ; pour cette dégustation, le blogger fait équipe avec un sommelier.

Les règles précises de l'opération sont disponibles sur le site, ICI.

Je constate pourtant que certains inscrits n'entrent pas dans les conditions - le billet proposé n'étant pas consacré aux vins de Loire, par exemple. Ce qui m'incite à penser que les nouvelles règles ne sont pas (encore) assez connues.

A titre personnel, je regrette que l'opération ait perdu la simplicité de ses origines.

Je suis aussi assez dubitatif sur la procédure des votes via Facebook. Rien n'empêche un candidat de faire voter quelques centaines d'"amis" Facebook, qui n'ont rien à voir avec le vin, de Loire ou d'ailleurs. Et peut-être, n'en ont rien à cirer non plus... Un vrai jury, équitablement constitué de pros et de profanes, me semblerait plus adapté.

Plus fondamentalement, je pense que le titre de la compétition devrait absolument changer: il devrait s'agir à présent du Loire Wine Blog Trophy.

Ce qui serait beaucoup plus clair pour tout le monde.

Enfin, il me semblerait normal d'ouvrir la compétition à d'autres langues. Le français et l'anglais, c'est bien; mais n'y a-t-il pas de bons bloggers allemands, italiens, néerlandais, espagnols, portugais, chinois, japonais ou russes (pour ne citer que les langues les plus usitées), amateurs des vins de Loire, et dont les textes mériteraient d'être pris en considération? Quitte à être traduits pour le jury...

Si je me permets ces quelques remarques, c'est parce que je crois à l'utilité de l'opération, que je sais le bon esprit dans lequel elle est organisée, que je connais même à présent les gens qui l'organisent, et que je les apprécie. J'espère donc qu'ils feront leur miel de mes observations, qui se veulent constructives avant tout.

Qu'ils n'y voient pas des pierres lancées dans leur jardin, juste le souci de renforcer ce trophée bien sympathique, et qui représente pour les bloggers l'occasion de faire mieux connaître leur talent.

10:12 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Tags : wine blog trophy | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |

Commentaires

Oui Hervé. Je suis d'accord. Jim

Écrit par : Jim Budd | 09 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Tu as bien raison ! Mais que cela ne vous empêche pas de me liker un max !

Écrit par : michel Smith | 09 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Demande à Manu Delmas, il te dira ce qu'il pense de la nouvelle mouture du WBT. :-) Les règles du jeu ont changé à chaque édition, pour le meilleur et pour le pire. C'est désormais devenu un jeu-concours sponsorisé (par Nomacork et Lavinia), où cela fut, à deux reprises, une cérémonie des Césars des blogs-vins. Je ne sais ce qui est le mieux, toujours est-il que ce Wine Blog Trophy a été créé à l'initiative du Salon des Vins de Loire et qu'ils peuvent en faire ce que bon leur semble.
Juste une précision quand même: à ce que j'ai cru comprendre, le vote des internautes apporte des points supplémentaires, mais le choix des finalistes se fait néanmoins par délibération d'un jury sur la qualité des textes proposés. Enfin, j'espère....

Écrit par : olif | 09 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

A bas les concours

Comme Calimero ou Poil de Carotte, Léon « n’aime pas les concours ».
A quoi ça sert ? Sinon à permettre aux sponsors de se mettre en évidence.
Allez, on fait du « petit psychologue » de grand matin : cet esprit de compétition que la civilisation occidentale entretient, à la traîne des EU d’Am, vous demande d’être le meilleur, ou en tout cas « plus fort que », alors que le vrai objectif devrait simplement être : « bon ». Le meilleur peut être « mauvais » dans certains cas, et le dernier d’une liste excellente peut lui-même être « très bon ».
On me rétorquera que cela dépend du système de référence : oui da.

Écrit par : Luc Charlier | 10 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Je dois avouer que je m'y suis inscris pour la 1ère fois (sans excès d'ambition) sans trop m'attarder au règlement qui, après réflexion me parait en effet quelque peu étrange et complexe. Mais bon, l'important n'étant-il pas de partciper et surtout en quelque sorte d'apporter un soutien à toutes ces femmes et hommes qui font ce divin breuvage et pour qui j'ai le plus grand respect! Et aussi n'oublions pas....IN VINO AMICITIA!

Écrit par : Gosselin Jean-Noêl | 10 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.