26 décembre 2012

Comment s'appelle cette cuvée, déjà?

Il n'y a pas longtemps, aux Grands Buffets à Narbonne, j'ai redégusté le vin d'un domaine de Faugères ou de Saint Chinian, je ne sais plus très bien - et malheureusement, impossible de remettre un nom sur ce domaine.

IMG_1824.JPG

Impossible de remettre un nom sur les arômes, aussi. Je n'ai pas pris de notes. Ou alors, je ne sais plus où j eles ai mises.

Était-ce du cassis ou de la mûre, du cuir ou du cacao, du thym, ou du romarin? Ils me disent tous quelque chose, un peu comme la madeleine de Proust. Mais quoi? Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant, mais les détails s'évaporent au réveil comme les part des anges, à Cognac. Londres émergeant du fog. Bruxelles sous la drache.

L'avantage, avec ce vin, c'est qu'à chaque fois, j'ai l'impression que je le bois pour la première fois...

Son nom ressemble à almézèïre, alrézeire, alzéïmère, ou quelque chose du genre.

Dites, c'est grave, Docteur?

14:39 Écrit par Hervé Lalau dans Pour rire | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Mais je connais très bien ce vin, il s'agit d'un Vin de Pays des Coteaux Fourtout, élaboré dans le nord-est du sud-ouest avec les cépages Cabernon Sauvignet, Ninot Poir et Marcénère. J'en bois régulièrement et j'avoue qu'il me laisse aussi chaque fois un souvenir indéfini.

Écrit par : Marc LEDAN | 27 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.