23 décembre 2012

BABV

L'an dernier, il s'est vendu autant de "boissons aromatisées à base de vin" que de Bordeaux dans la grande distribution française; à savoir, 11,5 millions de cols (données IRI, septembre 2011-septembre 2012).

La progression est spectaculaire: un an plus tôt, les ventes étaient à peine de 3 millions.

Et si on aromatisait les Bordeaux bas de gamme?

 

 

14:05 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

ben, le bois, c'est deja une aromatisation, et une severe!

Écrit par : Denis Boireau | 27 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.