19 décembre 2012

Bravo Yquem!

Pas d'Yquem en 2012! La raison invoquée par Pierre Lurton, "Excellence insuffisante", a de quoi faire sourire. C'est le plus bel oxymoron de l'année.

Mais au-delà de la formule (on ne demande pas à Lurton de faire de la littérature, juste du vin), la décision est excellente. Au prix où est l'Yquem, on peut exiger l'excellence.

Et si, malgré sa taille (90 ha), malgré la variété de ses micro-terroirs, malgré les tris, malgré la compétence des vendangeurs (qui font quasiment partie de la famille), le château n'a pas réussi à produire un vin "à la hauteur", on peut se demander qui, à Sauternes, peut se targuer d'avoir fait un vrai grand sauternes. Mais tous n'ont sans doute pas la trésorerie pour sauter un millésime, même dans les grands crus

Le vin, même dans les Grands Crus, c'est aussi, c'est d'abord du commerce, non? Et puis, qui fera la différence, à Hong Kong ou à San Francisco?

La question qui me brûle la langue: qu'est-ce qu'Yquem fera du raisin? Un second vin? Ou bien le vendra-t-il à Cordier ou à Dourthe?

Histoire à suivre, donc...

00:00 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

Commentaires

Normalement, cela devrait faire un très beau Y.

Écrit par : mauss | 19 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Surprenante décision ... à confirmer.
En dit long sur la réserve financière de l’exploitation (ou du groupe qui la possède).
Courageux et très honorable.
Triste en même temps. Même si je ne suis pas un inconditionnel des moelleux du Sauternais, que le plus prestigieux d’entre eux n’ait pas pu récolter des raisins adéquats montre les difficultés du millésime. Ou alors, il y a un problèlme de gestion sanitaire du vignoble, mais cela m’étonnerait vu la compétence technique du staff.
Et puis, expérience des multinationales oblige, n’est-ce pas le prétexte pour « virer » un responsable dont on ne veut plus, en lui reprochant ceci ou ça ? Ouaip, si c’était une affirmation de ma part, plutôt qu’une simple question, on pourrait crier au procès d’intention.
Mais nous sommes entre gens distingués ....
Y aura-t-il de la crème de tête chez Gilette ?

Écrit par : Luc Charlier | 19 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

J'ai dû être entendu: Rieussec annonce qu'il ne fera pas de 2012 non plus

Écrit par : Hervé Lalau | 20 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Il n'y aura pas qu'Yquem à ne pas millésimer 2012. Mais ça, on en parle forcément moins, micro-propriété oblige... https://www.facebook.com/photo.php?fbid=479584645413041&set=a.192105227494319.39727.165767713461404&type=1&theater

Je ne suis guère en souci pour le devenir des raisins non utilisés pour produire un grand vin. On leur trouvera bien une utilisation. Il y aura une perte économique, c'est certain, mais on est encore loin de la soupe populaire! Cela permettra peut-être à Bernard Arnault à repasser en-dessous du seuil de l'exil belgicain...

Écrit par : olif | 21 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.