10 décembre 2012

Une promo comme on n'en reverra pas de si tôt!

De l'importateur belge Bleuzé Wines, à Roosdael, je reçois ce matin ce communiqué qui, sans conteste, renouvelle le genre promotionnel:

header_article_tmpphp7sC9FO.jpg

BLEUZE WINES - ACTION "FIN DU MONDE"


En plus de ses promotions en cours, Bleuzé Wines vous propose une action exceptionnelle "Fin du Monde".

Pour toute commande effectuée le 21 décembre 2012, deux cas de figure:

- En cas de Fin du Monde, aucun paiement ne sera exigé (mais le service après-vente sera suspendu);
- Dans le cas contraire, nos conditions normales s'appliquent.

Offre valable sur tout le stock, jusqu'à épuisement du monde.

Et notamment sur les produits Sieur d'Arques (Cave de Limoux), Domaine Boucabeille, Wolfberger, La Source du Ruault, L'Abbé Rous...

Rappelons que le site de Bugarach (où sont annoncés les aliens devant sauver quelques représentants de la race humaine) se situe tout près de Limoux.

800px-Bugarach_vue_générale.jpg

A Bugarach, et nulle part ailleurs (Photo Arno Lagrange)

Vous n'avez plus confiance dans les experts, dans la science, dans les politiques - faites confiance à Bleuzé Wines!

Bleuzé Wines - votre partenaire jusqu'au bout.


Commandes: Tél: +32 54 31 05 50 - Fax: +32 54 31 05 57
Email: france.wine@telenet.be

http://bleuzewines.over-blog.com

07:28 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Midi, Vins de tous pays | Tags : fin du monde, bugarach, bleuzé wines, promotion | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

Commentaires

Je publiais sur ce thème le 17 août 2011, voir http://coumemajou.jimdo.com/2011/08/17/la-fin-du-monde-dans-l-aude/
J'en avertis immédiatement Jean Boucabeille afin qu'il apure son stock !

Écrit par : Luc Charlier | 10 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Toujours en avance sur son temps, le Léon.

Moi aussi, d'ailleurs: http://hlalau.skynetblogs.be/archive/2011/09/17/21-decembre-2012-fin-du-monde-et-qu-est-ce-qu-on-boit.html

Au fait, c'est bon pour la révolution, ça, la fin du monde?

Écrit par : Hervé Lalau | 10 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Tu sais, comme le sage de Vilnius, moi je recherche toujours un octobre rouge, autour de 15 degrés si possible !

Écrit par : Luc Charlier | 10 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.