01 décembre 2012

Rêves éveillés

Nous autres critiques de vins, qui plaidons pour des vins meilleurs, des vins de caractère, des vins hors normes, passons parfois pour de doux rêveurs.

Certes.

Mais que penser, alors, des gens qui espèrent faire de Vénus une planète habitable, par exemple?

Je vous laisse apprécier la faisabilité de leurs plans...

600px-TerraformedVenus.jpg

Vénus terraformée (Ittiz)

 

"Robert Zubrin, suivant des études datant de 1991 par Paul Birch, a proposé un grand écran solaire, conçu pour protéger Vénus contre le soleil et pour la refroidir suffisamment afin de liquéfier les gaz, d'une température de moins de 304,18 K et d'une pression partielle du CO2 de 73,8 bars (le point critique du dioxyde de carbone) et puis une baisse à 5,185 bars et à une température de 216,85 K (Le point triple du dioxyde de carbone.) La sublimation du dioxyde de carbone atmosphérique en glace sèche fera accroître celle-ci sous forme de dépôt à la surface, après quoi elle serait d'une façon ou d'une autre enterrée ou être emmenée sur Mars, qui à l'opposé du problème de Vénus -- a une pression atmosphérique insuffisante et a peu de gaz à effet de serre. Avec la protection solaire et le déplacement des gaz à effet de serre, le problème de la pression atmosphérique et de la chaleur seraient résolus. Cependant, Zubrin concède que le manque de l'eau demeurerait un problème sérieux, et même le bombardement de la surface avec des comètes ou des astéroïdes contenant de la glace prendrait longtemps et ne suffirait pas à résoudre le problème. Birch suggère de déplacer une des lunes glacées de Saturne et de bombarder Vénus avec ses fragments pour peut-être fournir 100 km³ d'eau. Ainsi Vénus terraformé aurait des mers très peu profondes et salées, utiles dans la réduction de l'effet de serre dû à la vapeur d'eau. L'accélération de la rotation planétaire semblerait être un projet d'un avenir lointain, négligeant la croissance exponentielle."

Source: Wikipedia

Ca fait rêver, non? Alors pensez, à côté de ça, quand j'imagine un monde où les AOC sont vraiment l'élite de la viticulture...

00:20 Écrit par Hervé Lalau dans France, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.