20 novembre 2012

Le Barreau de Carpentras s'intéresse au vin

Le lundi 26 novembre 2012, le Barreau de Carpentras organise une conférence sur le thème "le Droit, avenir de la Viticulture?". Cela se passe au Palais du Vin à Orange.

L'organisation détaille ainsi ses intentions:

"Le ressort du Barreau de CARPENTRAS couvre de nombreuses appellations prestigieuses: Cairanne, Vaqueyras, Baumes de Venise, Gigondas, Ventoux, sans oublier la plus connue, Châteauneuf du Pape.

II paraissait donc logique aux avocats carpentrassiens, de se former pour acquérir une véritable compétence dans le domaine et ensuite de mettre à l'honneur Ia viticulture tout en réflechissant avec ses acteurs sur les spécificites de leurs métiers.

Surtout, en cette période troublée ou les viticulteurs doivent faire face à une concurrence de plus en plus rude, ou I'Europe impose de grands bouleversements, qui mieux que les avocats pouvez montrer combien le droit ne doit pas seulement être vu une comme une contrainte, mais comme un facteur de développement et de protection de notre viticulture ?

La seconde édition de cette Rencontre Vitivinicole accueillera un grand nombre de confrères, juristes, universitaires et viticulteurs qui y retrouveront l'esprit différent et détendu de notre dernier colloque, qui s'était illustré par la devise "les petites attentions font les grands évènements".

Car tout est fait pour délivrer une formation de qualité avec des spécialistes reconnus mais surtout pour faciliter les échanges et les rencontres.

L'accès à la journée d'étude est gratuit mais réservé aux professionnels du droit et du vin. On peut la consommer sans modération d'autant que cette 2e édition s'intéressera notamment à l'avenir des droits de plantation face à volontée européenne de les supprimer, aux conséquences de l'application du décret du mois de mai 2012 sur l'étiquetage et enfin à se qui permet de reconnaître la qualité d'un vin dans tous ces aspects.

Le Barreau de Carpentras voit grand et loin et chemin faisant "La rencontre Vitivinicole de notre barreau " deviendra le Rendez-vous de nos deux professions.

Grace à cette rencontre, la rentrée 2013 annonce une année placée sous le signe de l'excellence !

Didier ADJEDJ
Avocat, ancien Bâtonnier, Membre du Conseil National des Barreaux

 

Demandez le Programme!


Sous la direction scientifique de Madame Jocelyne CAYRON, Maître de Conférence à la Faculté de Droit d’Aix-en-Provence.
   
9h00 : Accueil des participants à Orange au Palais du Vin

9h30 : Allocution de Maître Yves Bonhommo, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats

I. Présent et avenir des droits de plantation
10h-12h : La pratique actuelle des droits de plantation
Intervenants : Jocelyne CAYRON, René MAS, Agent des Douanes et Colette BOUSQUIET, viticultrice

12h-14h : Pause déjeuner offerte par le Barreau de Carpentras

II. Qualité du vin et classification
Modérateur : Maître Didier ADJEDJ, ancien Bâtonnier

Vers une suppression des droits de plantation? (pour ou contre la suppression, la vision européenne)
Guy GASPERINI, Président de la Fédération des AOC du Sud-Est

14h-15h30 : L’étiquetage des vins : les conséquences de l’application du décret du mois de mai 2012
Intervenant : Annie PALY, directrice de la FRAOC du Sud Est

Etiquetage et exportation
Intervenant : Sandrine BARROU, UBI France

Le contrôle de la qualité par l’administration des douanes
Intervenant : René MAS, Agent des Douanes

15h30-16h : A quoi reconnaît-on la qualité aujourd’hui : les signes de qualité, les labels, les nouvelles méthodes d’agriculture biodynamique
Intervenants : Maître Hervé de LEPINEAU, avocat et un oenologue

17h-17h30 : Débat

Inscription obligatoire auprès de l’Ordre des Avocats
par fax : 04 90 67 12 66
par mail : oda.carpentras@wanadoo.fr

17:20 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, France | Tags : droit, vin, avocats, carpentras | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

Quels braves gens, ces avocats.
Tous des bienfaiteurs de l’agriculteur !

Écrit par : Luc Charlier | 20 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Juste un point de termlnologie: les défenseurs des "droits de plantation" sont en fait des défenseurs de l'interdiction de planter, et cette interdiction a été levée en 2007, sauf qu'en France, elle n'a pas été suivie d'effet.
On devrait donc plutôt parler de "partisans du retour à l'interdiction de planter de la vigne"

Écrit par : Hervé Lalau | 21 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.