20 novembre 2012

Gégé, t'étais où?

Honnêtement, la vente des Hospices de Beaune ne m'intéresse plus guère.

Depuis que les enchères se font par téléphone, depuis que le spectacle (?) est à Hong Kong tout autant qu'à Beaune, je n'accroche plus tellement. Les cotations ne veulent plus rien dire - si tant est qu'elles aient jamais été un indicateur fiable des prix du Bourgogne.

Si ça vous intéresse quand même, demandez à Christies - entre collectionneurs, vous vous comprendrez sûrement; quant à moi, je préfère le vin qui se boit.

Et puis, les Hospices, c'est devenu très pipol. Serait-ce l'effet charity-business?

La dernière fois que je suis allé, j'y ai vu Bruel faire la tête parce qu'un paparazzi l'avait pris en chasse. Et oui, il y a maintenant des paparazzi à Beaune.

gérard depardieu,hospices de beaune

Gérard Depardieu aux Hospices de Cannes, en 2010 (photo Georgs Biard)

Cette année, j'attendais de voir comment la voix de stentor de Carla Bruni allait pouvoir couvrir celle de notre Gérard Depardew national, qui devait co-présider la vente avec elle. Surtout que le vin, ça le connait, le Gégé. Tigné, Magrez, tout ça...

Mais le match n'a pas eu lieu; Gégé n'est pas venu.

Alors la seule question qui vaille est la suivante: Gégé, t'étais où?

Que peux-tu avoir de mieux à faire que de jouer du marteau à Beaune?

00:00 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, France, Vins de tous pays | Tags : gérard depardieu, hospices de beaune | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Commentaires

Je sais, moi : il cuvait.

Écrit par : michel Smith | 20 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.