15 novembre 2012

J'ai rêvé Boschman

Non, je ne fais pas souvent "ce rêve étrange et pénétrant', mais cette nuit, j'ai rêvé d'Eric Boschman. En tout bien tout honneur. Sauf que ce n'était pas lui. C'était un autre, un Boschman sérieux, un Boschman péremptoire, un Boschman autoritaire, un Boschmanu-militari, un tantinet antipathique.

Vous connaissez la série Fringe? Et bien, le Boschman de mon rêve, c'était un peu comme le Walter Ego de la réalité alternative, celui de l'autre univers. Un type imbu, imbuvable.

Review---Fringe---2x16-05.png

Le bon Walter (jeune) dans Fringe

A lors ce midi, j'ai pris mon téléphone. C'est que je ne rêve pas des confrères toutes les nuits! Aurais-je abuser du Beaujolais?

J'ai été rassuré.

Eric non plus n'a pas changé,

Toujours le même accent léger,

Toujours le même sourire plein de tics,

Et des gros mots dans ses chroniques...


Au fait Eric, c'est quand que tu reviens sur ce blog?

14:36 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.