14 novembre 2012

Le Beaujolais Nouveau vu de Suisse

J'ai demandé à mon confrère et ami Alexandre Truffer quel importance nos amis suisses accordaient au Beaujolais Nouveau. Il ne s'est pas fait prier...

"Le Beaujolais Nouveau arrive cette nuit ce matin en Suisse, comme ailleurs. Je pense qu’il repartira le soir même, vu l’accueil qu’on lui réserve, ai-je eu envie de lui répondre.  De fait, sans ce téléphone de Belgique, je crois que j’aurai tout simplement oublié cette date si importante pour une région pourtant tout proche de la Suisse. Quelques minutes de recherche sur le net m’ont convaincu que la Suisse - qui était il y a encore vingt ans l’un des plus gros importateurs de Beaujolais au monde – a totalement délaissé ce primeur banané. Quelques brasseries le mettront sans doute à l’affiche pour plaire à une clientèle de retraités. Pour le reste, la faible qualité générale du produit et l’image déplorable qui lui est associée ont définitivement tué tout engouement de masse pour le Nouveau. Un constat d’autant plus intéressant que les Gamay  de qualités de producteurs suisses renommés connaissent un regain d’intérêt et pourraient même être qualifiés de vins tendances".

Le plus curieux, c'est que les Suisses ne sont pas les derniers à venir dans la région remplir leurs coffres. Mais ils préfèrent en général les crus...

13:42 Écrit par Hervé Lalau | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.