12 novembre 2012

Décès du Docteur Lagneaux (Château Petit Bocq)

Médecin belge, Gaetan Lagneaux avait eu le coup de foudre pour le Château Petit Bocq, à Saint Estèphe, il y a une quinzaine d'années. Il n'avait lésiné ni sur le travail ni sur l'investissement en capital pour en faire un domaine de qualité. Je vous en avais parlé ici-même il y a quelques mois.

J'apprends avec tristesse son décès inopiné, apparemment des suites d'un accident vasculaire.

Mes condoléances à sa famille et à ses proches.

 

Lagnaeaux.jpg

Photo extraite du livre d'Etienne Vansteenberghe, Belgian Winegrowers in France (Editions Lannoo)

18:20 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

Commentaires

Comme vous, j'ai été surpris par cette annonce inattendue.

Je regrette profondément la disparition d'un homme de grande qualité, exigeant, passionné et sympathique.

Depuis dix ans, je l'avais accompagné dans l'habillage de ses bouteilles et de ses caisses, la réalisation de ses publicités et ses documents de promotion.

Il me faisait vivre à distance avec enthousiasme et expertise les odeurs et les saisons de la Gironde, le respect des savoir-faire locaux, l'évolution de ses cépages et ses espoirs chaque année renouvelés.

Gaëtan Lagneaux était plus qu'un contact professionnel; je perds un ami.

Andy Jacobs

Écrit par : Andy Jacobs | 13 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Comme le plus jeune vigneron Belge à Saint-Estephe,
j'ai toujours bien aimé les rencontres avec Gaetan.

C'est une perte, non seulement pour la famille, mais aussi pour les autres vignerons à Saint-Estephe.

Chris Cardon

Écrit par : Cardon Christian | 15 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je repense à Gaëtan, vieil ami du golf de Waterloo dont il était membre depuis longtemps. Passionné à la fois par le golf où il excellait (hcp 3) et par ses études de médecine, on le voyait déambuler seul sur le parcours, un syllabus à la main, plongé dans des textes scientifiques....Puis on le retrouvait au bar, plongé là aussi, mais plutôt dans un verre magnifique de bière Carslberg "Elephant".....C'était un être étrange, sympathique, réservé, secret mais qui apparemment savait bien où il allait et réussissait tout ce qu'il entreprenait. Sauf son mariage peut-être.....

Écrit par : dubois serge | 23 février 2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.