09 novembre 2012

Au pays des Bisounours, plus d'huile de palme ni de Round Up

L'huile de palme est partout dans nos aliments transformés, ou presque.

Elle a remplacé le beurre de cacao dans la plupart des chocolats industriels, par exemple. On devrait donc parler de palmelat, plus de chocolat!

Mais bref, la nouvelle du jour, c'est qu'un député français a déposé une loi visant à taxer l'huile de palme pour dissuader les industriels de l'utiliser - en clair, de repasser à d'autres graisses moins discutables en termes de santé et en termes d'environnement. Rappelons que les forêts primaires d'Indonésie et de Malaisie ont été massacrées pour faire place aux palmiers. Voir ICI.

 

arton12537-7d54e.jpg

Huile de palme: la graisse pour tous, à prix d'amis.

Monoculture et monotonie, comme ici, en Malaisie (Photo Greenpeace)

Cette taxe a déjà un nom: la taxe Nutella, en référence à la grosse proportion d'huile de palme contenue dans cette pâte à tartiner, très grasse. On lira ICI  avec intérêt les attendus de la condamnation de la marque aux Etats-Unis pour cette forte teneur en graisse).

Ce qui m'amène au scoop du jour: Ferrero, le fabricant du Nutella, s'est déclaré "opposé à cette taxe". Vous m'en voyez surpris.

Imaginons un monde de Bisounours où les industriels feraient amende honorable... "Oui, chez Ferrero, on a exagéré avec l'huile de palme, on a voulu faire du profit, ce n'est pas bien, on va revenir à la recette d'origine, celle du pâtissier piémontais Pietro Ferrera, notre fondateur".

Ou encore:

"Oui, chez Monsanto, on s'est un peu planté avec le Round Up; cette année, on ne va pas distribuer de dividendes, ni payer les campagnes de politiciens pour stopper les lois anti-OGM, on va donner l'argent aux petits producteurs, et puis, on ne les empêchera plus de replanter nos semences. On les met dans le domaine public".

Ou encore: "Chez Bayer, on aime la nature. Après le Gaucho, on lance Api-Few, un engrais naturel qui contient des vitamines pour les abeilles. Le rendement sera moindre, mais ca évitera la surproduction..."

Excusez-moi, je sèche une larme et je reviens à la réalité. Celle du profit, mais aussi, celle du discount. Tiens, est-ce qu'on vendrait encore du Nutella chez Lidl si on remplaçait l'huile de palme par une graisse moins nocive, si on diminuait sa teneur en sucre (sans pour autant mettre d'édulcorant), et si on en augmentait le prix  de 50%?

La distribution n'a-t-elle pas rendu les consommateurs accros aux prix bas, aussi sûrement que les industriels ont rendus nos gosses addicts au sucre et à la graisse?

Simpliste, le Lalau? Ouais, sûrement.

Tiens, il n'y a pas d'huile de palme dans le vin - décidemment, c'est un produit trop sain pour l'industrie, il va falloir inventer quelque chose pour le transformer un peu plus.

Si, pour commencer, on utilisait moins de raisin? Dans les années 1900, ça se faisait beaucoup. Et puis, plus près de nous, dans les années 1990, quelques négociant set coopératives des Pouilles ont repris le flambeau. Bien sûr, il y a eu quelques morts; quelques aveugles aussi. Mais comme dit le proverbe, on ne fait pas d'omelette sans casser d'yeux.

09:13 Écrit par Hervé Lalau dans Pour rire | Tags : huile de palme, santé, nutella | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

Je ne vais pas entamer une polémique sur le bienfait des acides gras insaturés, mono insaturés et bla bla bla....bref, tout un programme!
Comme j'ai envie de faire court, et pour rassurer les consos belges et français.....je jure sur la tête de mon ptit frère que le beurre de cacao n'a jamais été remplacé par des huiles de palme dans le chocolat Côte d'Or!!!!

Écrit par : JN Gosselin | 09 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Et bien Jean-Noël, c'est une excellente nouvelle!

Écrit par : Hervé Lalau | 09 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.