05 novembre 2012

A la Saint Martin, pensez au foie gras!

L'interprofession des producteurs du foie gras a choisi la Saint Martin, date de l'ouverture des marchés au gras en France, pour communiquer sur son produit.

Je relaie!

En effet, si on laisse l'antenne et les chroniques aux anti-foie gras (quand une majorité de consommateurs silencieux n'a que faire de leur jérémiades), on finira par croire que l'exception est la règle, que le marginal fait loi.

Je vous incite donc à manger du foie gras - si vous en appréciez le goût, bien sûr - moi, je ne force personne, je ne décourage personne, je ne fais ni dans la sensiblerie ni dans la surenchère, ni dans la désinformation.

A propos de désinformation, voyez un peu les chiffres cités en 2010 par une "consoeur" de Rue 89 apparemment très conscientisée (le nouveau journalisme sera engagé ou ne sera pas):

  • 33% des canards morts en gavage décèdent le dernier jour de la période programmée de gavage,
  • 25% la veille,
  • 20% deux jours avant,
  • 10% trois jours avant.

hansi16.gif

La gardeuse d'oie, par Hansi

C'est à mourir, non pas de gavage, mais de rire!

Evidemment, ces chiffres n'ont rien d'officiel, mais il rappellent une vérité incroyable: les canards élevés pour être mangés meurent!

Je précise que je ne suis pas payé par les producteurs de foie gras. Et que je ne prends pas mes ordres chez eux - ni mes statistiques.

Je ne vous en donnerai qu'une, de statistique:

  • 100%  des journalistes qui puisent leurs infos chez SOS Gavage et publient les cartes de ce groupuscule ne sont pas objectifs. Déontologie, vérification de l'information, enquête à charge et à décharge... pour certains, c'est superflu, et à l'arrivée, c'est le lecteur qu'on gave.

Accessoirement, je vous incite à réfléchir au monde que nous réservent les activistes de tout poil (ou de toute plume): après le gavage, ils s'attaqueront à la viande (ah, les conditions d'élevage et d'abattage des bovins!). Et puis à quoi encore?

Sachons réagir tant qu'il en est temps... SOS Llbertés!

08:24 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, France, Hongrie | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |

Commentaires

Rue89 est un véritable torchon électronique ! Il est impossible d'apporter la moindre contradiction aux propos tenus sur ce site, on se fait traiter de je ne sais quel nom si on a le malheur d'y apporter sa réflexion argumentée, et le pire dans tout çà c'est que les intervenants sur ce site se donnent entre eux et au monde des leçons de tolérance !!

Votre professionnalisme est toujours autant appréciable !
Merci

Écrit par : arthur | 05 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Je vous soutiens!

Écrit par : David | 05 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Je vous soutiens!

Écrit par : David | 05 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Hervé,

fervent ami des animaux, je suis outré. Outré par le sort que certaines associations vont encore réserver à nos amis les canards à foie gras (sans oublier les blanches oies) en cette période de fête. Songez à tous ces braves volatiles sacrifiés pour rien, quand le consommateur culpabilisé laissera ces foies délicieux, ces magrets juteux, ces terrines onctueuses sur l'étal. Seuls. Perdus. Abandonnés. Et ces patates esseulées qui pleureront l'absence d'une bonne louche de graisse d'oie dans la poêle. Un drame ! Alors merci Hervé, de prendre les devants. De combattre la neuneuterie mielleuse à bon marché. Sur ce, une petit foie ce week-end, c'est une idée à combattre les frimas retors ça !

Écrit par : le rustre | 06 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.