21 octobre 2012

Made in France

"Je m'apprête à écrire aux enseignes de la grande distribution pour les encourager comme elles l'ont fait pour le bio, à créer des rayons 'made in France'", expliquait cette semaine Arnaud Montebourg, ministre français du Redressement Productif (français).

Le ministre a même émis un regret: que l'Union Européenne "interdise le marquage de l'origine géographique des produits".

IMG_1644.JPG

Interdits, les rayons nationaux? (Photo H. Lalau)

Je ne connaissais pas cette interdiction. Elle me semble peu appliquée, en tous cas, car je constate quand même que bon nombre de supermarchés font la promotion des produits ethniques par pays (il y a des rayons de produits mexicains, italiens, chinois, voire portugais ou espagnols dans pas mal d'hypers en France).
Sans parler des rayons de produits régionaux... Vous connaissez sans doute le label "Fabriqué en Bretagne", par exemple...

Et s'il y a un rayon "modèle" pour le Made in France, dans les grandes surfaces hexagonales, c'est bien le rayon vin: là, Les vins étrangers sont rares...

Curieusement, au rayon alcool tout proche, par contre, Cognac, Armaganc et Calvados font pâle figure face au Whisky et Bourbon...

Et puis surtout, inciter les Français à consommer national, moi j'veux bien, mais si tout le monde fait la même chose, en Europe, que deviennent nos exportations? A ce compte là, les Belges ne seront plus longtemps les plus gros buveurs de champagne de la planète par tête d'habitant, ni les premiers importateurs de Saint Emilion...

IMG_1645.JPG

Reflets de France a son rayon dans tous les grands Carrefour... de Belgique (Photo H. Lalau)

Ils se rabattront sur la bière, le genièvre ou le Maitrank, pour les plus nostalgiques d'entre eux. A moins qu'ils ne développent leur viticulture...

M. Montebourg ne parle évidemment pas pour les Belges, il s'adresse aux consommateurs français; mais tout le monde, en Belgique, au moins du côté francophone, regarde les chaînes françaises et s'amuse du cirque politique hexagonal...

PS. M. Montebourg ne doit pas visiter souvent la GD. La plupart des grandes enseignes, qui ont au départ, c'est vrai, consacré des rayons particuliers aux produits bio, les ont maintenant fait rentrer dans le linéaire commun. C'est généralement plus vendeur.

10:59 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.