17 octobre 2012

Dear Decanter

Juste un petit commentaire (en anglais) envoyé hier chez Decanter, suite à un article consacré à Cos d'Estournel.

800px-Vinbieno_Château_Cos_d'Estournel_07.jpg

Cos d'Estournel (photo Thomas Pusch). Who cares if it's first or second growth?

"According to Decanter's latest poll, a majority of readers do not care about the classification system; so the fact that Cos is not a Premier Cru Classé is irrelevant. Maybe if we, wine writers, stopped talking about ranks and classifications (all the more so as they are so pointless), we could give each wine more chance to shine for its own merits.

As for the prices... well, these famous Bordeaux are all too expensive when you know the costs of production, speculation is the key factor.

So maybe the press should write more about less famous wines with better (or simply normal) price-pleasure relation."

00:10 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France, Grande-Bretagne | Tags : classement, ranking, decanter, presse du vin, wine | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

Commentaires

Vous verrez que de plus en plus, on va exiger des dégustations à l'aveugle qui règlent pas mal de ces problèmes consistant à donner des notes à l'étiquette plutôt qu'au contenu.
Les concussions entre les "grands noms" et une partie de la presse vin deviennent trop évidentes. Et avec internet, cela aura de plus en plus de mal à passer.

Écrit par : mauss | 17 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Great post!....on s'en fout des grands noms!
La seule motivation de mon blog est d'ailleurs de faire connaître à mes lecteurs des vins à acheter et à boire; et de là mettre en valeur les valeureux, femmes et hommes du vin, qui se battent tous les jours pour produire des vins de grande qualité à des prix abordables à tous!
Assainissons l'image du vin en réduisant à sa juste valeur son encombrante facette de produit de luxe!

Écrit par : JN Gosselin | 17 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.