01 août 2012

Droits de plantation: les ministres passent, le conservatisme reste

«Le vin n'est pas un produit banal et il faut pouvoir réguler sa production», a déclaré le nouveau ministre français de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

Les ministres et les majorités politiques passent, le protectionnisme et le conservatisme restent, en matière viticole. Etonnant? Pas tant que ça: la régulation du secteur viticole par l'Etat et les corps intermédiaires, c'est une idée aussi vieille que le Front Populaire (et le régime de Vichy).

Dans un  second temps, il faudra aussi penser à réguler la consommation au niveau de la production régulée. Mais sans faire l'apologie du produit, bien sûr.

Régulez, y a rien à voir!

14:19 Écrit par Hervé Lalau dans Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Les commentaires sont fermés.