02 mars 2011

Vinalies 2011, le palmarès

Les Vinalies 2011, c'est fini.
Quelques chiffres énoncés par la directrice du concours, Béatrice Da Ros: 43 pays représentés. 3282 dégustés. Rassurez vous, pas tous par moi.

Les vainqueurs des sept catégories confirment le côté très international de la compétition (qui a dit que les Français étaient chauvins?):

Un Pisco péruvien (Santa Isabel Finca Rotondo) l'emporte dans la catégorie des alcools.

Un vin grec (Costa Lazaridi Amethystos) dans la catégorie des rouges secs

Un Côtes de Provence (Domaine des Diables) dans la catégorie des rosés

Un vin italien (Cantina del Notaio Basilicata) dans celle des vins liquoreux

Un  vin roumain (Cramele Solon Quinta) dans celle des blancs secs

Un Porto (Vista Alegre) dans celle des vins de liqueur

Un Crémant de Bourgogne (Louis Bouillot) dans celle des effervescents.

Au total, 982 vins ont été médaillés dont 263 ont reçu la médaille d'or. Il n'y a pas de médaille de bronze aux Vinalies.

Parmi les  surprises: la belle moisson des vins de quelques pays dits émergents du vin comme le Brésil, le Liban, la Roumanie ou la Tunisie.

 

 

 

 

 

 

 

01:43 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, France, Grèce, Portugal, Provence, Vins de tous pays | Tags : vin, vignobles, vinalies | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

Commentaires

Léon grince

Et hop, encore du blé à mon moulin :
3282 échantillons x 135 € (HT) = 443.070 €.
En « vieux francs belges », cela fait presque 18 millions de francs pour ceux qui font encore la conversion. Vas-y, meunier.

Écrit par : Luc Charlier | 02 mars 2011

Répondre à ce commentaire

Léon grince

Et hop, encore du blé à mon moulin :
3282 échantillons x 135 € (HT) = 443.070 €.
En « vieux francs belges », cela fait presque 18 millions de francs pour ceux qui font encore la conversion. Vas-y, meunier.

Écrit par : Luc Charlier | 02 mars 2011

Répondre à ce commentaire

Léon Korsakoff, sans doute !

Tu rabaches, mon vieux.
Une fois, ça va ; deux fois, ça devient cracra.

Signé : Fesoj Nilats

Écrit par : anonyme | 03 mars 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.