21 octobre 2014

La Pimpanela

Cette belle fleur-là aime la garrigue, le vent, la liberté. Elle s'y épanouit.

Elle, c'est Pascale Rivière, vigneronne passionnée. 

Après avoir goûté du commerce et de l'enseignement, puis soupé du journalisme, la dégourdie a planté ses racines dans le calcaire, le sable et les marnes de Montpeyroux, dont elle extrait des vins pleins de sève, de vie, de caractère. Elle qui vient d'ailleurs, semée là par les vents de la vie, est aujourd'hui un des meilleurs défenseurs de ce cru. Et plus largement, des femmes qui enfantent du vin.

Pi.jpg

Pascale devant sa jasse à ciel ouvert (Photo (c) H. Lalau)

 

Elle, c'est aussi la cuvée La Pimpanela, qui assemble Syrah, Grenache, Carignan et Cinsault de vieilles vignes.

Une cuvée qui d'emblée, vous présente un joli nez où se mêlent les fruits noirs et rouges, le thym sauvage et tout un petit monde d'épices très "Sud" dont je ne pourrai jamais retenir le nom; la bouche est sensuelle, mais fraîche, les tannins fermes mais soyeux. Et en prime, un poutoune, le baiser qui donne le frisson, un petit goût de pierre à feu. Et il n'en a pas fallu plus pour m'enflammer.

Sur le causse, la vieille jasse de Pascale n'a pas de toit; c'est mieux pour voir le ciel. Et l'oiseau qui vole. Comme les idées, les espoirs, les senteurs, la vie, quoi!

Pimpanela.jpg

 

Plus d'info: La Jasse Castel

00:30 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (5) | | |

20 octobre 2014

Le prix René Renou 2014 attribué au département de l'Hérault

Le prix René Renou récompense la collectivité «ayant le mieux œuvré, au cours de l’année écoulée pour la défense et la promotion du patrimoine culturel lié à la viticulture». J'en suis un des co-fondateurs, avec Marc Olivier (et n'en suis plus qu'un juré parmi d'autres).

Le Lauréat 2014 de ce prix est le Département de l'Hérault, qui a à son actif, non seulement un observatoire vicole, mais aussi le grand prix des Vincoeurs, une Oenothèque (à Pierre Vives),  et qui a fait réaliser cette année par l'IFOP une étude sur l’image de ses vins...

L'Hérault bat sur le fil la Ville de Limoux (et son fameux Toques et Clochers) et la Ville de Cahors, avec son vin noir et ses Malbec Days.

18:55 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | |